Le Secret de l’Espace

Parmi les enseignements que la méditation programme au centre de nos cellules, il y a l’art pour non initiés du recul fulgurant.

L’un de ceux ci, et non des moindres, le surprit lors de cette fiévreuse nuit  d’avril où il se vit occupé à compter les sous qu’il aurait peut-être en fonction de tel ou tel développement heureux et les positions qu’il lui faudrait tenir si une perspective malheureuse rencontrait alternativement la faveur du réel.

N’avait-il donc rien appris ?
Précisément : il avait beaucoup appris.

L’objet de ses préoccupations compte en effet bien moins que la mise en abîme subite lui permettant cette observation.

Et ce cœur de tempête, rouge, qui grossit et fouette le sang jusqu’aux abords des tympans…Il se voyait  chevaucher les tensions qui perdaient leurs brides dans cette folle cavalcade de nuit.

Ce sont les années de tristesse qui ont ainsi gonflé les tranchées de ses réseaux.
Il lui restait aujourd’hui la tristesse-amertume, comme un relent dans l’arrière-gorge d’une denrée chimique ingurgitée plus tôt. Un réflexe en roues libres.


Il était là, pourtant : la fièvre, la nuit, la peur ne suffisaient pas à le faire fuir.

Dans la cabane des photographes, l’objectif planté dans l’obscur.
Sans trembler, il était là, avec son grand secret d’espace.

Franck Joseph

©FJ Nov 2019 : texte et photo
All rights reserved.

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s