Vœu à Prêter

A partir d’aujourd’hui  — c’est la force du vœu, Je ne laisserai plus le stress m’envahir, Je ne laisserai plus le stress se déverser sur les miens. Ce n’est pas mon stress, ce n’est pas ma colère, ce n’est pas ma peur. C’est le stress, la colère, la peur. Ils s’accrochaient à moi, ils se servaient de moi. Même pas méchamment, mais par bêtise, par ignorance. En bons parasites, ils se sont développés au travers de moi Et ont accroché mon fils, ma fille, ma femme, mon ami, mon collègue… Maintenant que je le vois, ce n’est pas ma peur, Ce n’est pas mon stress, ce n’est pas ma colère,  Maintenant que je vois au fond de l’eau, au fond de l’être, je peux le dire. Je ne suis pas stressé, je ne suis pas en colère, je n’ai pas peur. Leurs boursouflures diverses sont démasquées et unifiées sous mes yeux, je peux le dire: Je ne laisserai plus le stress se développer en moi, se déverser sur toi. Je vois enfin que j’étais devenu ce corps de stress J’ouvre mon corps, j’ouvre mes corps, J’ouvre mes portes, j’ouvre mes pores, Et le stress, la colère et la peur S’en vont. Franck Joseph ©FJ January 2020 – All Rights Reserved Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations Merci à tous de permettre la continuité de ce projet. Faire un Don

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s