Silence Majeur au Refuge

J’aimerais créer un refuge qui offre aux pratiquants de tout crin ce que le refuge de campagne représente pour les animaux de tout poil.
Échappés des maîtres maltraitants, rescapés des laboratoires, sauvés des abattoirs ou recalés par les élevages intensifs pour non conformité.


Tous pourraient venir y paître tranquillement, dans l’assurance d’une protection contre les traitements que diverses agents s’apprêteraient à infliger à leur chair.
Chacun reconnaîtrait dans le regard de l’autre les souffrances communes et chacun y abriterait un silence majeur.

J’y mettrais quelques granges et quelques box pour qu’ils puissent s’abriter de la pluie et du vent.

Au centre j’y creuserais un puits.
Tous s’y rencontreraient et les jours d’été,
Ils veilleraient plus tard que les autres jours
Pour savourer les jeux des plus jeunes,
Et partager la douceur d’un soleil de face.

Franck Joseph

©FJ May 2020 – All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Merci à tous de rendre ce contenu possible à travers vos Participations ou Dons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s