L’Eveil Même

Quoi que tu dises et quoi que tu fasses
Quoi que j’en pense ou quoi que j’en ignore
Je suis éveillé
Je suis éveillé même si je ne sais rien
Et toi à qui je parle, toi qui me lis
Tu es aussi l’éveil même.
Le même éveil.

Et nos discours, de qui, de quoi,
De ce qu’il faut, des noms qu’on donne
Sont tel un bruit de caravane
De marchand ambulant
De cirque qui passe
Lorsqu’il est loin
La poussière en nuage retombe sur l’éternel.

Franck Joseph

Text ©FJ Juin 2020All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s