L’Antre de la Sagesse

Toutes ces heures assises
A chasser qui ?
A pourchasser quoi ?
Personne. Rien.
Tout ce monde ? Ce fatras ?

Personne. Rien.
Tous ces gens. Ces gravats
Masses, entassées…
Devant l’entrée de la grotte ?

Une oreille pour écouter
Des yeux pour les voir
Des bras pour déplacer
Voilà ce qui les crée.


Cette peur qui vivote et n’ose traverser
Est l’antre de la connaissance
Qui permet son accès.

Si tu ne savais pas que tu encours la grande sagesse,

Celle qui ne peut plus hésiter à gronder des ondes du changement
De quoi aurais-tu peur ?


Les voix se taisent et les yeux se vident
Les gravats se dissipent en poussière.

Ce que ta peur appelle, sans le savoir
Ce que, sans le savoir tu appelles “ta peur”
Entres-y.

Franck Joseph

©FJ June 2020 All rights reserved.

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s