Révélation (Note)

A l’écoute impromptue d’un podcast de la radio RCF : l’intervenante donne quelques clés de  lecture de l’Apocalypse de Saint Jean et me fait remarquer au passage à quel point mes idées sur ce livre du Nouveau Testament étaient préconçues, cousues de fil grossier jusqu’à cet instant. Le propre de la grossièreté est de ne pas connaître la honte.

En anglais, ce livre est intitulé : The Book of Revelations — traduction du grec apokálupsis (« action de découvrir/révéler/lever le voile »).

Personne ne m’a jamais interrogé sur cette ‘révélation’
Fort heureusement, car, j’ai honte de l’ignorance sous jacente aux propos que j’aurais alors pu tenir.
Ce qui motive la rédaction de cette entrée aujourd’hui est une idée développée au cours de cette émission sur la possibilité dans nos relations de passer de la sphère de la séduction à celle de l’alliance.

La première est un dérivé de la prostitution, auprès des femmes, des monstres économiques, des biens matériels. C’est Babylone.

La seconde est l’alternative salvatrice.
Il s’agit en fait d’une même réalité vue du côté de la consommation — pilotée par le désir débridé, insatiable,
Ou du côté de la conscience– guidé par la présence.

Babylone, c’est l’ignorance qui déroule ses bêtes,
Le Royaume est sagesse au cœur de chaque mouvement du corps, de la bouche, de la pensée.

Franck Joseph 
©FJ July 2020 – All Rights Reserved

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

2 commentaires

    1. Reconnaître la grossiereté chez soi…c’est déjà pas mal…
      Alors même que l’on se pense parfois si subtil…
      (je parle pour moi ici…)
      L’aptitude au retour,
      Le premier des retour est celui de l’oeil ouvert sur notre comportement passé, inconscient, alors…
      Ailleurs, on appelle ça la confession, et elle s’opère par le truchement d’un « agent mandaté » /
      Ici, la confession est intime et et l’absolution oeuvre d’un degré de conscience envers un autre.

      Bonne journée,
      merci à vous pour ce passage.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s