Les Scénaristes ne sont pas Tisserands

Il y a quelque chose de malhonnête dans la relecture minutieuse que les scénaristes appliquent à chacun des détails de l’histoire écrite, afin de débusquer d’éventuelles incohérences avec le grand retournement final qu’ils viennent appliquer à la fin du scénario : Ils créent la cohérence à posteriori.

N’est-ce pas avec la même malhonnêteté intellectuelle que nous considérons parfois les évènements passés de nos vies ?
Essayons instant de nous libérer de ces impératifs de cohérences dans notre scénario personnel.
Du moins, prenons de la distance avec l’idée selon laquelle la cohérence s’applique comme un axe linéaire.

Cette croyance en la nécessité de cohérence est en fait une négation par ignorance d’une cohérence multidimensionnelle — ou d’une absence de cohérence, ce qui pour nous, depuis notre perspective actuelle ne change pas grand chose.

Cessons de nous faire du mal et commençons à nous faire du bien.
Ne tissons plus ces bouts de fils laissés au vent.
Laissons le vent tisser les bouts en une étoffe bien plus belle…

Franck‌ ‌Joseph‌ ‌ 


©FJ July 2020 All Rights Reserved

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s