Cloisons Persistantes (Quote)

« D’ailleurs, si je suis encore prisonnier de ce mur d’ennui, de ces cloisons de nuit c’est que je n’ai pas appris tout ce que je devais, ni abandonné tout ce qu’il me fallait : attente de reconnaissance, exigence personnelle ou envers autrui… »

Franck Joseph

©FJ Aug 2020 All rights reserved.

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Soutien et Participation 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s