Sage Du Coin De La Rue

A la bizarrerie,
Au pittoresque que vous voyez,
Et qui a si longtemps
Inoculé sa culpabilité sourde,
Il répond en vous regardant.


…Dans vos gesticulations obsessionnelles (myopie ridicule, étroitesse d’esprit)….
Vos mots, vos regards ont aujourd’hui cessé d’être des poids accrochés à son cœur.
Ivre et léger, il prie pour l’ouverture de vos paupières à l’authentique, au simple, au beau.

Franck Joseph

©FJ Aug. 2020
L’ensemble des articles est disponible au format livre papier et e-book :RECUEILS.
Merci à tous de permettre la continuation de ce projet par vos soutiens et participations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s