Extinction de Voie

D’abord, je perds mon orient
Et voici qu’aujourd’hui, je perds mon oral


Ma voie s’éloigne
Et ma voix m’a quitté.


J’utilise ce fusil non chargé et tire à blanc, un coup, puis l’autre et ne fais plus peur à personne.
La poudre de magie, dans ce tube cartilagineux, s’est volatilisée.

N’étant plus grisé par le bruit du canon et par les opposants qui s’effondrent.
Puis s’effondrent à l’enfilade, j’observe, enfin,
Dans le silence de l’antichambre, la direction, l’usage des fluides mécaniques et m’apparait leur utilisation inopportune et destructrice.

Dans ces lancers de mots qui s’enfoncent dans l’eau boueuse avant même d’avoir quitté mes lèvres, je vois en chaque brochette un grade supplémentaire qui se franchit entre moi et le réel.

Assis dans cet avion cloué au sol pour défaillance technique, je réalise que je n’ai rien à faire là où il devait m’emmener.
Ma voie ne s’est pas enfuie.

Je goûte le monde autrement : d’avantage absent, davantage présent, davantage à l’écoute.
Les crépitements de pétards compulsifs empechent de lire le calme des étoiles.



Franck Joseph
©FJ June 2021 – All Rights Reserved (text and photo)
All posts and articles are available as books – paperback/ e-books: RECUEILS
These pages are made possible through your Participations
Many thanks to all of you
Telegram link

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s