Etreinte de Chaleur

Le grand capital de séduction du christianisme vient du fait qu’il est profondément anti intellectuel, c’est le pôle émotionnel qui parle et vibre plus fort que tout.

C’est pour cela que lorsque la foi de l’enfance est la foi chrétienne, elle est doublement plus difficile à mettre en relief.
D’une part, cette mise en relief nécessite un travail intellectuel qui manque de prise sur le christianisme et d’autre part, les sollicitations émotionnelles qui ont eu lieu dans l’enfance sont terriblement puissantes.

Remarquons aussi que l’Eglise Catholique, par sa tendance à l’intellectualisation –bancale– s’éloigne considérablement du Christ.
Le Christianisme n’a rien à voir avec tout cela, avec tout ce que l’on peut en dire ou en lire. C’est une rencontre, dans l’intimité du coeur.

Le christianisme, enfin, n’est pas.
Il y a la relation au Christ qui est une étreinte de chaleur où l’on s’abandonne enfin.


Franck Joseph
©FJ Sept. 2020 All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Soutien et Participation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s