Chant Mongol – note

Au début l’unique son qui absorbe tout ce qui vient de la gorge en tant qu’énergies.
Puis, progressivement, le deuxième son qui naît, prend de l’ampleur comme s’il s’était caché depuis longtemps et attendait le moment.
Les deux vibrations cohabitent.

Les pensées semblent absorber tout le flux psychique, il s’y déverse allègrement puis soudain, naît la conscience profonde qui se tenait là depuis le début, mais n’était simplement pas éclairée suffisamment pour que l’on s’en aperçoive.

Franck Joseph

©FJ Oct. 2020 – All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Soutien et Participation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s