Laisser Des Plumes

Quand j’étouffe et suffoque,
Tes paroles ….

Pretexter l’ineptie, ce que je fais toujours
Car je n’ai pas l’espace en moi pour les laisser résonner

Pour qu’elles puissent se déployer dans toute leur ampleur
Et entendre ce qu’elles me disent vraiment :
Ton être : le fait que tu sois.

Et mon angoisse qui s’accroche à tes frêles ailes
pour ne pas sombrer dans les abîmes de questionnements.
Fragiles ossatures duveteuses qui passent à ma portée.
Pardon.



©FJ July 2021 – All Rights Reserved
Articles are available as books and e-books : RECUEILS
This content is made possible through your Participations
Many thanks to all.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s