Assis Le Long De L’Eau

Gesticulations collectives,
Lentes et dorées,
Imitations d’un mythe
Adoration de l’habit
Si c’est cela le zen,
Ce n’est pas ma pratique.

Simplement s’asseoir ?
Peu d’assise, encore moins de simplicité.
Des tableaux à accrocher, des scènes à raconter.

La pratique solitaire, de partout décriée,
Prémunit pourtant contre bien des dérives.

Un coup de pioche, encore,
Traversée de la nuit : un pas, un autre pas
Voila l’eau qui jaillit :
Elle coulera dans la vallée.

La solitude ouvre sur l’intime
Le bruit des robes qui se frossent
Perturbe le pélerin
Il se perd dans les brumes des autres.
 

Au fond de mon jardin,
Je m’asseois simplement,
J’écoute l’eau couler



©FJ Sept. 2021
RECUEILS
This content is made possible through your Participations
Many thanks to all.
Telegram (Publications et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s