Enflammer le Texte

Il est désormais possible que l’on appelle ‘Christ’ tout contact entre l’Esprit et L’Homme.
Chaque fois que l’Esprit vient enfanter le cœur de l’homme, le Christ est né.

Le détour narratif est un outil pédagogique d’extériorité et un vecteur de transmission neutre en cela qu’il ne nécessite qu’une paire d’oreilles pour être déposé et que le plus fermé des cœurs, la plus aride des terres peut toujours le recevoir et le laisser dans un coin de terrain, en attente.

En matérialisant un processus, la narration propose une version plastique et figée, à la manière de ce que l’on trouve en devanture des restaurants japonais.

Celui qui n’a pas vécu l’Esprit se contente de chérir les versions plastiques des repas sans jamais entrer dans le restaurant pour se nourrir vraiment.
Nécessairement, la narration est une mise à distance.
Lorsque l’Esprit pénètre le cœur de l’homme, la narration tout en faisant enfin sens perd son attrait.
Aux yeux du sage, elle devient le doigt qui montre la lune.

Lorsque l’Esprit enfante le cœur de l’homme, le texte s’enflamme puis disparaît.
Et dans le cœur scintillent les lettres de feu.

©FJ Sept. 2021
RECUEILS // Participations
Many thanks to all.

Telegram (Articles et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s