Canot du Chaos

Les pensées pourraient être nommées ‘tribulations’.
Ce terme représente fidèlement la réalité du phénomène-pensées et révèle combien celles-ci peuvent être trompeuses.
Si nous pouvions, derrière chaque situation, nous rappeler la réalité de cet aspect du processus de pensée, nous serions plus prompts à sauter du canot du chaos pour accéder à la rive.

©FJ May 2022
Groupe de Pratique
RecueilsParticipations
Many thanks to all

2 commentaires

  1. étymologiquement Tribula, c’est la herse, la difficulté pour avancer et qui blesse
    En français je pense que c’est plus une « épreuve »
    C’est sûr que les pensées, dans la méditation, sont comme des herses sur notre « voie » et qu’il faut sauter par dessus

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Frédéric,
      En tant que voiles dressés dans le ciel (ku) de notre esprit, les pensées sont autant d’obstacles, opacifiant l’horizon.
      Enjamber? Dissoudre ?
      Revenir à l’etat de clarté.,
      Toujours là
      Toujours là


      Merci pour cet apport étymologique, je n’en avais pas la moindre idée…

      Je l’utilisais comme on peut parfois le faire en anglais, je crois, pour signifier une aventure malheureuse que l’on est amené à ‘trav-herse-r’…

      Bonne soirée à toi

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s