Découpe Transversale d’une scène de Torture Banale.

Et toujours ce couteau,
Serpent mortifère
Qui joue de sa lame
Dans les plaies de mes désirs frustrés

Mais qui tient ce couteau?
Et qui est ce couteau?
Et qui créa la plaie?
Et d’où vient ce désir?

Les infinies facettes,
Les miroirs et cachettes,
Rendent la traque folle,
Pour celui qui se crispe.

A chacune des questions, à des degrés divers, La réponse est la même. Autant de réponses que d’opportunités de briser ce cercle d’amertume.

Et par où commencer?
Sur qui la meilleure prise?
Quel Moi plus évident?
Pour faire cesser la torture
De moi sur moi?

Celui qui fait souffrir?
Celui qui est souffert?

NiDr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s