Appelez-moi Maître…

Enfin voyons, ne faites pas tant de manières… mettez-vous à l’aise et appelez-moi Maître.

Mon miroir est énorme, venez donc vous asseoir, il serait fort dommage que je sois le seul à m’admirer.

En ces temps tourmentés, le selfie, c’est deux achetés, un gratuit…


La revendication publique de — ou la prétention à — un statut d’éveillé, est un indicateur fiable de l’absence effective d’un quelconque processus d’éveil.

Au mieux, cela dénote un soubresaut de balbutiement préliminaire, puisque en effet, une certaine notion d’éveil aura pénétré le spectre de conscience de l’individu se proclamant comme tel.

Il est en réalité toujours au stade de la démarcation sociale et de l’identification.

La prétention au statut d’éveillé est une prétention au statut.

Cela n’a rien à voir.

C’est très certainement puisque ce type de positionnement social relève de l’ostentatoire qu’il apparaît de manière si visible sur les réseaux sociaux.

Facebook et autres sont des champs où se cultive le statut. À maturité, depuis ces statuts projetés, superficiels, fébriles et compulsifs, ces accessoires d’identité en kit ne manqueront pas de laisser germer des graines de souffrance.

C’est vrai que l’échelle à laquelle cette déconvenue se produira peut laisser perplexe.

Franck Joseph

©FJ July 2018

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s