Soleil par la Main

Saurait-on aimer la vie comme on cherche le soleil d’une fin d’après-midi d’octobre ?


Juin de ton existence
avec intermittence
ses rayons balaient sur ta peau

et dessinent d’avance

l’inéluctable nuit
dont le bras t’enfouit.

Laisse ton fort intérieur
s’enluminer des douceurs flamboyantes,
les yeux mi-clos, un pied, puis l’autre

Des éclats de lumière
crépitent en peau de mer

Rejoins l’astre solaire
Ils avancent avec toi.

 

Franck Joseph

©FJ Jan 2019
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s