Hyperkératose mon Âme

A se frotter au monde
à rencontrer toujours
les mêmes aspérités
les mêmes rugosités
l’âme humaine épaissit

Croyant ainsi se protéger
comme le pied dans la chaussure
elle étouffe un peu plus
le cœur vivace.
Si guilleret au saut du lit.

Quand vient le soir
ne reste alors que soubresauts
de battements humides et sourds
et le terreau de jeu des armées de défense.

L’occasion rêvée de pratiquer la guerre
Entre deux millénaires
de dormance en réserve.

Cellule après cellule
La kératine fond
et l’amour au foyer
brillera au travers.

 

Franck Joseph

©FJ May 2019
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s