Noyade

La saisie, qui est mère de tous les leurres est l’extraction depuis le flux de pensées.
La saisie est la compartimentation artificielle de la pensée-flux.
La saisie naît du refus de laisser passer. Elle est la façon que l’on a de ne pas laisser passer.
Si je ne laisse pas passer, je saisis.
Avec le matériel ainsi saisi, je me noie dans le samsara.

Franck Joseph

©FJ May 2019

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s