CTRL+ALT+SUPPR et REGEDIT

Étonnante analogie entre le résultat d’un CTRL+ALT+SUPPR et l’activité psychique.

Cette étape de laquelle est familière toute personne née après 1980 et confrontée un tant soit peu aux méandres informatiques, colle étrangement au ressenti du pratiquant de l’assise. Naturellement, il en emprunte la terminologie.

Cette opération révèle ce matin un espace disque qui oscille entre 50 et 100%. ce qui dénote un écriture permanente.
Je ferme les yeux sur le coussin : En en continu les données s’y inscrivent et mon espace-disque disponible s’amenuise.

Quel est le processus psychique qui s’invite impunément et ne laisse à voir à l’oeil externe qu’un manque d’optimisation — ralentissements, hypo-fonctionnement — et qui fait que je n’imprime pas ?

En réalité dans les arrières salles de la datapsyché, j’imprime trop.

Par la méditation, j’accède à la base de registre,puis au bios de mon système et peut y déloger, ici un malware, là un dysfonctionnement quelconque, créant l’écriture en boucle dans mon disque psychique.

Chaque fois que nous croisons les jambes en lotus, c’est un CTRL+ALT+SUPPR qui s’opère, telle une trappe qui s’ouvre sur nos processus en cours d’exécution.
Il semble que l’assise soit plus efficace sur notre psyché que la démarche parallèle ne l’est pour résoudre les problèmes informatiques.
Pas de nécessité de grandes connaissances techniques. L’observation en conscience permet la reconfiguration. Il faut croire que notre code source est particulièrement bien écrit.

Franck Joseph

©FJ Nov 2019 
All rights reserved.

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s