Dissolution des Idoles

Le méditant intrigué, peu confiant dans la force d’une pratique simple,
ne peut qu’avoir le sentiment de retrouver son meilleur ami d’enfance, 40 ans plus tard, lorsque ses yeux croisent les nuits des Pères du Désert.

“Tout concept formé par l’entendement pour tenter d’atteindre et cerner la nature divine ne parvient qu’à façonner une idole de Dieu, non à le faire connaitre” (Grégoire de Nysse.)

C’est précisément à cette dissolution des idoles que le méditant travaille sur son coussin.

Il n’est pas rare que sur le visage asséché par la solitude
l’ami retrouvé libère quelques larmes.

4 commentaires

  1. Je peux me tromper mais les travaux de Hubertélie pourraient vous intéresser. Son concept est celui d’une Science de l’Univers TOTAL ou d’un Univers-DIEU, hors des conceptions religieuses. En phase à priori avec votre vision des choses. Amitiés

    Aimé par 1 personne

    1. merci à vous,

      (ci dessous, je ne parle pas nécessairement de Hubertélie, dont je ne connais pas l’approche à ce jour,..cependant, je vous avoue respirer assez difficilement au travers des quelques paragraphes parcourus en ligne. Je ne pose pas la question de la véracité des propos tenus, mais celle de la logique inhérente au positionnement consistant à systémiser la lecture du réel)

      Hors conceptions religieuses…n’est pas forcément hors système.
      Transcender l’approche religieuse et demeurer dans l’hors système.

      Je suis particulièrement méfiant des mouvements new-age ou apparentés, ou des prétentions à une spiritualité cosmique. Ces approches relèvent souvent davantage d’un marketing cheap que d’une véritable spiritualité.

      Néanmoins, je reconnais ce terme de ‘cosmique’ dans la manière qu’avait Taisen Dehsimaru de l’utiliser : c’est à dire « ce qui transcende notre petite approche égotique »..
      J’essaie d’inviter à la pratique d’un intériorité simple…dénuée de projection et de logiques d’assemblage vers un système quelconque (lectures politiques au sens large)
      Cette logique de système est à l’origine des souffrances.

      Bien à vous,
      Merci encore pour cet écho ainsi que pour l’attention que vous portez à ces quelques textes.
      Amicalement,
      Franck

      J'aime

      1. Remarques très pertinentes. Ceci me confirme que vous êtes en phase avec sa-et-ma perception : la simplicité d’un réel disons-cosmique versus la complexité « matérielle » d’un paradigme de Négation qui a piégé les égos ici « bas ». A l’occasion je vous partagerai l’un ou l’autre extrait de ces travaux [un autre blog que Bisounours Fâché] par pur amour du réel et pour échanger quelques bonnes énergie (que Hubertélie appelle Unergie). Je n’ai pas été attirée par vos propres textes sans raison ni par hasard 😌 merci encore de contribuer à ces jolis partages humains

        J'aime

      2. Je viens de parcourir plus avant le site de ce monsieur.
        Sans rentrer dans la polémique, la démarche qui y est présentée, sans être vide d’intérêt, ne trouve aucun écho à l’esprit de la quête spirituelle qui anime les textes de ce blog (cf enfermement du réel dans un système / serait-ce un anti système ) Ce que j’y lis reflète une configuration psychologique que, pour ma part, j’ai abandonnée depuis longtemps — et dont je ne cesse de constater les effets délétères autour de moi.
        Aussi, peut être est ce pour d’autres raisons qu’il vous arrive de vous promener sur mes textes.

        Je vous souhaite une excellente journée et vous dis à très bientôt ici ou là.

        franck

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s