Les Villes Fantômes (note)

Huang Po, alors qu’il s’entretient avec son haut fonctionnaire de disciple dans les montagnes de la Chine du IXè siècle, évoque les “villes fantômes”, dont il dit qu’elles ne sauraient être confondues avec la “salle du trésor”, la bouddhéité parfaite.

Les villes fantômes, que sont-elles ?
Je ne suis pas en mesure de juger si ce terme est une transcription littérale fiable de l’idéogramme chinois où s’il est le résultat d’un éclair ayant traversé le traducteur, mais je le trouve très inspirant.
Une ville fantôme a ceci de particulier qu’elle existe et qu’elle n’existe pas. Elle valide son existence autant qu’elle l’invalide.
Il en va de même pour tout ce que nous souhaitons et ce à quoi nous aspirons, tout ce en vue de quoi nous faisons ce que nous faisons.


Derrière ce vocable poétique, on trouve les Terres Pures d’Amitabha, toutes les Terres Pures que la compassion des Bodhisattvas de tous les temps a générées pour nous, le Paradis des Chrétiens, celui des autres, et tous les dérivés, plus ou moins contemporains et “matériels” de ces Terres : ce qui vise à augmenter notre confort physique/ psychique, à apaiser nos angoisses (développement personnel)…

Les villes fantômes dont parle Huang Po sont là où nous conduisent les différentes ascèses, selon les époques et les latitudes.
Tout cela existe bien, les êtres y vivent et les traversent vraiment.
Et tout cela n’existe pas en ce qu’ils ont un degré d’existence appauvri au regard de celui que connaît l’homme qui pénètre la salle du trésor où notre conscience est entièrement éveillée.

Une recherche flegmatique de parallèles largement écumés pourrait proposer comme comparaison celle du rêve : pour celui qui le vit, le rêve est la vie.
Mais au regard de celui qui ne sommeille pas, le rêve est une ville fantôme, c’est à dire l’équivalent urbain de spectre ectoplasmique : une dimension de l’entre deux où siègent les êtres de l’entre deux.
Par ailleurs, puisque le rêve est aussi une partie de la vraie vie, les entre deux sont aussi une partie de la Réalité Tout.

Franck Joseph

Text ©FJ Janvier 2020
All rights reserved.

Photo : Darren Flinders (Creative Commons)

Faire un Don

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s