Bodhisattva: Parce qu’il n’y a rien d’autre à faire.

Notes & Silence

En préambule, voici le rappel des 4 vœux du Bodhisattva:

Si nombreux que soient les êtres sensibles, je fais le vœu  de les libérer tous.
Si nombreux que soient les illusions, je fais le vœu  de les vaincre toutes.
Si nombreux que soient les Dharmas, je fais le vœu  de les connaître tous.
Si parfaite que soit la voie du Bouddha, je fais le vœu  de la réaliser.

Récités comme ceci:

« Shu jo muhen sei gan do
Bon-no mujin sei gan dan
Ho mon muryo sei gan gaku
Butsu do mujo sei gan jo »


Ce sont les 4 voeux que l’on récite dans le bouddhisme,
Du moins dans le Bouddhisme Mahayana,
Au moins, dans le Bouddhisme Zen,
C’est à dire dans le dojo où je pratique,
Du moins, lorsque j’y suis,
Il arrive parfois que nous les récitions.

Voilà ce que je peux dire.

Contrairement à ce qu’un œil pressé…

Voir l’article original 1 228 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s