Dans la Prison Matérialiste

Dans la prison matérialiste,
un des aimants à matérialisme,
un des propulseurs vers le pôle matérialiste,
un des geôliers les plus efficaces dans la prison matérialiste est le doute.

Dans la prison matérialiste, le geôlier est le doute et les barreaux sont la croyance.
Chaque fois que les barreaux-croyances s’évaporent, le geôlier-doute parle et dit :

-« Où vas tu, là, qu’est ce que tu crois donc faire ? »

Et du doute ainsi généré,
renaissent les barreaux de croyance.

Franck Joseph 
©FJ January 2020 – All Rights Reserved

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS

Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Faire un Don


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s