Même si la Nuit

Ce matin, le soleil a l’œil qui colle.
Pourquoi tant de nuages ?


Il reste allongé dans le lit de la nuit
Et me cache sa pupille orange.


Le soleil est là, ce matin, sans faillir
Et quand la nuit continue laisse
Entasser ses couches grisâtres


Il ne brille pas moins.
Que reste-t-il pour obstruer sa lumière?

Franck Joseph

Text ©FJ Juin 2020All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s