Semelles De Vent

Lorsque l’absence de sens,
Dans laquelle tous se noient,

Est détectée par les capteurs,
Restent l’ennui, le chagrin.

Restent l’ennui, le chagrin
Pour éteindre l’absence
Qui s’obstine à poser

Des éclats de verre
D’espoirs brisés nets
A mes pieds nus

Ensemellés de vent

Franck Joseph

Text /photo ©FJ March 2021
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s