L’Odeur du Refuge

Dans le Bouddhisme, il y a cet encens subtil,
Il émane du Refuge, au cœur des bois,
Celui dans lequel on pénètre, espérant que l’on y a laissé
Un peu d’eau et quelques vivres, de quoi continuer la marche…
Cette odeur diffuse, presque imperceptible est pourtant profondément connue.

Fil de plongée au centre de notre être, début et fin de la quête.
Dans cette cabane que l’on rejoint, s’ouvrent les trappes sur le cosmos
Encens de vérité, inimitable.

Franck Joseph

©FJ Sept 2020 All rights reserved.

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Soutien et Participation 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s