Corps de Savon

Mon corps, en cube de savon, est vraiment là
Et ce corps n’a jamais vraiment été.

N’ayant jamais vraiment été, il ne disparaîtra pas
Il est absent, de toute éternité.

Les formes élimées du cube de savon promettent déjà sa disparition.
Il enduira un peu les peaux et partira avec l’eau du matin.

Quelques mouvements dans l’air
Quelques objets déplacés.

De moins en moins d’espace occupé, 
Il se frotte, s’agrippe et sanglote.
Ce corps de savon, s’émousse et se fond.

Franck Joseph

©FJ Oct. 2020 All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Soutien et Participation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s