Le Gentil Vampire

Imaginons qu’en branchant une prise à l’envers, en inversant les polarités, l’appareil se mette à fonctionner de façon contraire à l’usage pour lequel il a été conçu.
Ainsi, l’aspirateur expulserait de l’air par son tuyau, le mixeur fabriquerait des fruits à partir de broyats, le café liquide deviendrait café moulu, la plaque à induction refroidirait un repas chaud.

Aussi absurde que de telles involutions puissent paraître, c’est ce monde farfelu qui aurait donné naissance au vampire inversé.
Contrairement à ceux qui peuplent nos contrées, êtres aux côtés desquels nous sentons notre énergie nous quitter tant ils nous vampirisent par leur sollicitation, leur négativité, leur excitation artificielle, leurs aspirations immatures; Il existe bel et bien de gentils vampires, branchés à l’envers…en Saint-Bernards sans poils, ils arpentent le monde avec un surplus de vie qu’ils gardent en permanence autour du cou….au cas où.

Le tonneau d’énergie vitale se débouche dès qu’un être affaibli, déprimé, dépressif, en manque d’aspiration se manifeste.
La beauté de ces gentils vampires réside dans l’inconscience de leur disposition qu’ils feignent d’avoir lorsque l’un des êtres en besoin vient s’abreuver à leur côté.

Leur simple présence est donc bénéfique. Il faudrait pourtant instituer un droit de retrait(e) afin qu’ils puissent se régénérer et ne pas se transformer à leur tour en fantômes nécessiteux.

Le partage de ce supplément de vie est inhérent à leur nature et il arrive qu’ils peinent à réaliser l’ampleur de la soif de ceux qui viennent se baigner de leur contact.
Il est de première importance que ces gentils vampires, ceux qui donnent leur sang, soient reconnus comme espèce à préserver, qu’on leur aménage des espaces naturels où ils pourront se ressourcer sans être sollicités.
Vous-mêmes, si vous voyez un tel individu sur le chemin du repos, ayez la grandeur d’âme de ne pas le déranger.
Il est fort à parier que ce positionnement intérieur vous élève, qu’il vous décolle de la situation de dépendance à laquelle vous faisiez face et vous remette autour du cou un tonneau vide pour partager l’eau du puits de vie que vous aurez ainsi découvert.

Franck Joseph
Text ©FJ Juin 2020All rights reserved.
Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s