Edge : Ton Guide, Mon Brouilleur (1/2)

J’aurais aimé que l’on s’y promène
A deux. Mais l’edge qui guide tes mots et porte le son de ta voix
Agit tel un brouilleur
Deconnecte les jonctions de mes sentiers intérieurs.
L’interdiction d’accès dont tu souffres — souffre-t-on vraiment de l’éloignement d’une paix qu’on ignore ?
Ce n’est pas de mon fait : ce n’est pas moi qui érige les miradors et embauche les sentinelles..
A l’approche de l’edge, les sentiers disparaissent.

Et tant que demeurent les effets du brouilleurs,
Je ne peux m’y promener moi-même.
Comment pourrais-je t’inviter ?
Il me faut m’éloigner.

Ferme tes yeux, écoute l’edge qui crie en toi.
Et découpe en morceaux les cartes au trésor.

FJ August 2021
Telegram (Articles et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s