Car Il Faut Que Le Bateau Sombre

Arrivera le jour,
Nécessairement, il faut que ça arrive,
Où les occupations qui remplissent aujourd’hui,
La vie et auxquelles tu te tiens,
Dans les remous du soir avant d’espérer sombrer dans le sommeil,
Ne seront plus présentes.

Tu avanceras parmi les flots et aussi loin que l’horizon,
Aucune planche pour y reposer les mains.
Seuls de vieux bouts de bois
Au travers desquels tes mains passeront.

C’est pourquoi il faut dès à présent que tu gagnes la plage
Et que tes mains se posent sur tes genoux,
Que tu apprennes à écouter

Le vent, le clapotis et les rouleaux de sable.
Que tu laisses passer le fil de ton souffle
Au travers du tissu de temps
Par dessus, par dessous




©FJ Sept. 2021 – All Rights Reserved
RECUEILS // Participations

Telegram (Publications et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s