“Globalement, je suis triste”

(à C.)
Réponse entendue à une banale question : “Globalement, je suis triste”
« 

Ce bilan comptable déficitaire fait état d’un manque à gagner au guichet du bonheur.
Ce différentiel porte en réalité un nom caché :
On l’appelle “tristesse, mais sa véritable appellation est “sensibilité”… à la souffrance, la sienne, celle des autres.


Il s’agit ici d une projection d’un irréel qui ne s’actualise pas.
Comment pourrait-il  être puiqu’il n’a jamais été ?
Ce qui est, c’est la sensibilité.
Les mouvements que le monde cause en ton âme lorsqu’il s’affaire à tourner.

Text ©FJ March 21
: RECUEIls // Participations

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s