Economie De L’Innocence : Linguistique Du Vide

Thomas Merton dans Zen and The Birds Of Appetite :

La notion d’innocence (qu’il propose dans son ouvrage comme traduction pour « vacuité ») est interprétée en termes économiques : être innocent, cela signifie être ‘vide’, être en état de vacuité.
Merton cite à cet égard Meister Eckart, alors que ce dernier disiat de la pauvreté qu’elle était : « ne rien avoir, ne rien savoir, ne rien vouloir »…

A ce parallèle économique, nous pourrions ajouter une autre droite parallèle et proposer une mise en forme linguistique :
l’innocence = pauvreté = vacuité
= absence d’objet, absence de sujet et absence de verbe.

je regarde l’arbre
je regarde
regarde

Ainsi , nous restorons le potentiel infini et existons depius un lieu en deça de la salle des mots.
Pauvreté, innocence ont alors l’espace pour accueillir, rencontrer Dieu, La Réalité.

Ceci est la plus pure des expressions de la foi,
Et la plus complète des extinctions.

©FJ Nov.2020
Groupe de Pratique (Publications et Invitations à la Pratique)
RecueilsParticipations
Many thanks to all

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s