Sur les Chemins de Moins (1/2)

J’éprouve la plus grande des difficultés, lorsqu’il s’agit de souscrire à l’hystérie compensatoire.

Pour occulter l’échéance inéluctable : précisément celle à laquelle tous pensent sans qu’il me soit nécessaire de la nommer, mes semblables mettent en place une palette de stratégies toutes plus raffinées et inattendues les unes que les autres.

Pour oublier, certains choisissent, dans un mouvement que la subtilité n’a pas pu imprégner, mais non exempt de pathos, de surjouer le dynamisme et l’enthousiasme, et d’œuvrer à l’insistance sur les points les plus triviaux de leur existence, parmi lesquels ne manqueront pas de figurer les objectifs et les projets professionnels.

Aux côtés des représentation de la sphère familiale, ceux-ci parachèvent, sous les applaudissements niais des yuppies survoltés, les décorations luxuriantes des chambres de décompressions intérieures.

Pendant qu’au-dessous, pendant qu’en dedans,
progresse le sourire intact de la confiance que seule la vérité sait laisser émerger :
le chemin vers le moins.

Suite : Sur les Chemins de Moins (2/2)

Franck Joseph


©FJ March 2019

Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Poèmes, recueils, articles et romans disponibles en format papier : LIVRES ET RECUEILS

Faire un Don

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s