Le Coeur Assez Large (4/4)

N’attendant plus rien,
L’entendement peut se faire jour.

Elle comprit que si elle s’était trouvée là, à l’instant du saut à pieds joints, ce n’était pourtant pas son cœur qui était visé.


A cette réalisation, le cœur émietté rassembla ses faces, sortit sa tête de la coquille et cessa doucement de battre en ondes de choc.
Le corps ainsi guidé par le chef d’orchestre se réorganise progressivement.
Il était peu utile qu’elle ajoute sa souffrance à celle de l’homme qui en regorge.

L’entendement et l’écoute ici simultanés sont découplés de l’instant-accident : voilà ce qu’elle regrette : elle n’a pas su offrir le cœur assez large pour absorber les lames et les fondre en silence.

Elle a prêté le flanc aux trépignements saccadés des attaques compulsives. Elle a joué le jeu du monstre.
Aujourd’hui l’ignorance est percée.
L’espoir de l’équanimité est le plus grand cadeau qui puisse être fait à l’autre.

A soi, surtout.

Franck‌ ‌Joseph‌ ‌ 
©FJ May 2021 – All Rights Reserved

Les articles et méditations sont disponibles en version papier ici : RECUEILS
Ce contenu est rendu possible à travers vos Participations
Merci à tous de permettre la continuité de ce projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s