Religions de Mots

Les mots peuvent arriver en aval de l’expérience.
De la même manière qu’un miroir ne crée pas le monde, ils ne sont pas nécessaires.

Lorsqu’ils constituent l’étape initiale dans la quête de l’être — en amont de toute expérience, ils n’en permettent pas la pleine réalisation et représentent un amas conceptuel au travers duquel l’expérience authentique peinera à se frayer un chemin.

Beaucoup de religions fournissent ainsi à leurs membres tout un fatras de mots et de représentations, ce qui est très limitant, puisque le  pratiquant ne pourrait envisager d’investiguer que difficilement en dehors de cadres conceptuels ainsi fournis.


©FJ Sept 2021
RECUEILS // Participations
Many thanks to all.
Telegram (Articles et Pratique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s