« La religion, c’est pour les enfants » (2/3)


1ère Partie :
«La religion, c’est pour les enfants » (1/3)


« Le Christianisme, c’est une religion pour les enfants ».

Pour parler à l’enfant, il faut souvent transformer le réel, l’adoucir, l’édulcorer, du moins c’est la modalité dominante dans les relation adulte/enfant.
Pour susciter son attention, la maintenir, il est nécessaire de convertir le réel en image, puis de faire dialoguer ces images entre elles, de les agencer en histoires, en récits…
Ainsi, il écoute,
Ainsi, nous arrivons à le conduire vers l’apaisement du soir, à le déposer aux portes du sommeil.
Dans cette histoire, il lui faut des personnages auxquels il peut s’identifier.
Ces étapes de transformaiton de la pratique simple y sont nombreuses.
Les additifs et colorants parsèment l’experience autant qu’ils participens à sa dénaturation.

Le procédé est imparable, il est possible qu’ils soit utilisé à la meilleur de finalité. Car, par la narration, les couleurs propres aux récits, les mécanismes d’attachements aux personnages, à leur péripéties s’enfoncent profondément dans les structures de l’enfant et l’impregnent durablement.

A jamais, il gardera, associé à ses croyances, le goût puissant de ses jeunes années.


©ndraw@protonmail.com April 2022
RecueilsParticipations
Telegram (Publications et Pratique)
Many thanks to all


Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s