Trébucher sur un Zafu (note)

L’entrée réelle au coeur de la pratique, c’est à dire, lorsque cesse la pratique — les moments de transcendance, d’absolu pénétrant – s’opère lorsqu’il n’y a plus rien d’autre à faire que de pratiquer.

C’est alors la dernière carte que l’on joue,
Du fond de cette poche, nous en sortons la pièce inespérée,
Dans ce même élan, on s’abandonne à la pratique pour en connaître toutes les ressources.
Il n’est alors de vraies ressources qu’inespérées.

En zazen, je trébuche sur la pierre que j’avais cessé de chercher en vain.


Franck Joseph
©FJ May 2020 All rights reserved.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s