Récolte de Larmes

Je ne sais pas répondre à tes larmes qui coulent
Sans prévenir, elles me noient
Il ne me reste alors que des planches de cris pour ne pas perdre pieds.
Dans le silence que le temps a tissé,
Je les recueille entre mes mains et les tiens pour la chose la plus précieuse qui soit.
Sans que tu puisses me voir. 

Franck Joseph
©FJ June 2021 – All Rights Reserved
Articles are available as books and e-books : RECUEILS
This content is made possible through your Participations
Many thanks to all.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s