Par Ses Yeux 1/2 (Note)

Soeur Mireille, dans une des émissions à disposition en podcast qui m’accompagne lors de ma balade, nous dit tranquillement que, lors de la prière, de nos temps de silence, il faut apprendre à regarder”avec les yeux de Dieu”. Certainement, il s’agit de la parole la plus profondément empreinte de Zen qu’il m’ait été donné d’entendre ou de lire depuis bien longtemps.
Du Zen, cette invitation à expérimenter Dieu cumule la radicalité, l’universalité et recèle une pointe délicieuse de sainte provocation : sérieusement secouer les bibelots et épousseter les livres épais de la bibliothèque.

« Regarder avec les yeux de Dieu ».
Une telle expérience ne peut être différente de l’invitation à vivre le monde depuis notre Nature Profonde, notre Nature de Bouddha, d’être éveillé.
Il faut le cœur de compassion de Kannon pour oser voir nos déroulements intérieurs, nos pathétiques petits bras qui s’agitent, avec une sourire aimant…
Et il faut être empreint d’une confiance divine, une sérénité à toute épreuve pour en brosser le monde pour ce qu’il est, sans en faire un terrain de jeu égotique.

L’invitation de Sœur Mireille énoncée de la manière la plus simple qui soit ne fait rien d’autre que d’offrir à chacun la possibilité d’ouvrir son regard, d’élargir son champ de vision, d’être si large que l’on est plus, que ce n’est plus nous qui sommes.

©FJ July 2021

Participations
Many thanks to all.

RECUEILS

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s